Publication ce 18 mai 2021 de l’Arrêté ministériel déterminant les conditions de la mise sur le marché des produits de purification de l’air dans le cadre de la lutte contre le SARS-CoV-2

Un arrêté ministériel qui définit les contours de la commercialisation des purificateurs d’air. Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke à signé un arrêté ministériel fixant les règles de mise sur le marché des systèmes de purification de l’air dans les lieux publics, hors usages médicaux. L’arrêté a été publié le 18 mai 2021.

Le dispositif revêt une importance particulière alors qu’une personne contaminée par le Covid-19 émet de très fines particules qui peuvent circuler dans l’air pendant plusieurs heures.

Le texte entrera en vigueur, comme d’habitude, 10 jours après sa publication au Moniteur belge, soit à la fin du mois de mai.

L’Arrêté en quelques lignes

L’arrêté traduit l’avis du Conseil supérieur de la santé (CSS) émis sur base des différentes techniques utilisées, dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement.

Lire l’Arrêté ministériel ventilation.

Il énumère aussi les dispositifs dont l’utilisation est interdite. Seront proscrits, les lampes UVC à rayonnement direct, les mécanismes générant de l’ozone ou encore, ceux qui ionisent l’air ou qui utilisent du plasma froid.

L’arrêté confirme le rapport de lOrganisation mondiale de la santé (OMS)  de mars dernier. La task force ventilation, dont faisant partie Sanuvox, avait également soumis une liste de recommandations allant dans ce sens le 7 mai.

Les entreprises souhaitant commercialiser ces dispositifs devront enregistrer leurs modèles auprès du SPF Santé publique. Le but est d’assurer un meilleur contrôle de l’offre, car de nombreux commerces installent des dispositifs inefficaces, pouvant même être dangereux.

La technologie UV de Sanuvox a été reconnue grâce aux différentes études démontrant l’efficacité dans la lutte contre le SARS-CoV 2. Cette reconnaissance permet à AirSecure de ne pas devoir passer par la case « dérogation » mais de pouvoir s’enregistrer directement sur le site du SPF.

Car la solution pour combattre la COVID-19 dans nos espaces intérieurs existe déjà et elle s’appelle #Sanuvox.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *